1928

Naissance en janvier de Jeannine, soeur cadette de l’artiste. L’urémie, suite des guerres de tranchées, frappe Philippe Barbeau. Après quelques semaines de maladie, il meurt en juin.

Ayant promis à son beau-frère à l’agonie de s’occuper de sa famille, Georges Saint-Antoine, épicier et boucher du Plateau Mont-Royal à Montréal, recueille sa soeur Éliza et ses quatre enfants. Jusqu’à l’âge de vingt et un ans, Barbeau habitera chez son oncle, au 4541 de la rue Saint-Hubert à Montréal.

One Response to 1928

  1. You really make it seem so easy with your prtisneateon but I find this topic to be really something which I think I would never understand. It seems too complicated and very broad for me. I’m looking forward for your next post, I’ll try to get the hang of it!

Leave a reply

Ce site est protégé par les conventions internationales sur le droit d’auteur. Il est strictement défendu de télécharger pour copier, reproduire, conserver ou transmettre sous quelque forme ou de quelque façon que ce soit un élément, une partie ou l’ensemble de son contenu visuel et de ses textes sans l’autorisation expresse et écrite des auteurs ou des ayants droits concernés. Pour information à ce sujet, vous adresser à ADAGP-Paris, au sujet des œuvres de Marcel Barbeau. Pour les textes, les photographies et les autres œuvres d’art, adressez-vous à Ninon Gauthier qui vous mettra en relation avec les ayants droits concernés. Il en va de l’existence même de ce site et de son développement. Merci..

© 2015 Marcel Barbeau - ADAGP Paris Tous droits réservés / All Rights Reserved.